Structurer

« Notre approche est volontairement déstructurée, voire déstructurante, pour coller à l’évolution actuelle de l’entrepreneuriat», entend-t-on souvent dire dans la bouche des porteurs de projet que nous accompagnons.

Pourquoi pas ? Par contre, aucune technique favorisant la créativité ne dispense en définitive de poser les éléments structurants qui sont indispensables au bon développement de votre projet, en définissant des objectifs, en dessinant des trajectoires d’évolution, en précisant le cadre de gouvernance coopérative ou encore en planifiant le besoin de financement et de trésorerie lié à votre activité. A nouveau, nous sommes là pour vous aider à structurer votre projet et ainsi faire un pas de plus vers sa mise en œuvre effective.

Formaliser le projet

Au-delà d’une meilleure énonciation du projet, il s’agit ici de constater, dans un document fondateur partagé entre porteurs de projet, la mission, la vision, les valeurs et les objectifs fondamentaux poursuivis par l’entreprise à naître. A ce stade, chaque mot compte, car c’est à ce document fondateur que l’on reviendra pour épuiser d’éventuels désaccords ultérieurs entre co-porteurs relativement aux fondamentaux du projet commun.

Planifier le démarrage

La stratégie poursuivie en termes d’activités commerciales sera également clarifiée pour les premières années, et les principales étapes de mise en œuvre identifiées et posées dans un planning (ex : location d’un local, embauche, achat de matériel, activités de promotion,..).

Modéliser la gouvernance coopérative

Sur la base des premières options calées au stade de la conceptualisation, il s’agira d’aller un pas plus loin dans la structuration de la gouvernance coopérative en arrêtant par exemple un choix de structure juridique, en définissant les différentes catégories d’associés ou de coopérateurs, en clarifiant les droits et devoirs liés à chaque catégorie, ou encore en précisant le montant des parts. Mais, surtout, surtout, vous devrez préciser, à l’attention de votre communauté de sympathisants ou d’éventuels futurs coopérateurs, de quelle façon la gouvernance de votre projet déclinera l’idéal démocratique associé à l’entrepreneuriat coopératif.

Equilibrer recettes et dépenses

Simultanément, voire préalablement, à la mise en œuvre de votre projet, un certain nombre de dépenses s’avèrent incontournables, alors que les premières recettes commenceront à tomber bien plus tard. Tout cela doit faire l’objet d’hypothèses transparentes et cohérentes avec un rythme réaliste de développement de vos activités commerciales, de manière à identifier votre besoin de financement au départ. Cet exercice prévisionnel sert également à définir votre point d’équilibre entre recettes et dépenses dans l’horizon temporel mais également en termes de volume d’activités. Il doit comprendre un volet « trésorerie », pour éviter de tomber à court de liquidités en plein développement. Ceci constituera la trame des objectifs de développement de votre projet.

Synthétiser la réflexion

Les éléments structurants de votre projet trouveront naturellement leur place dans un plan d’entreprise (ou « business plan »), lequel synthétisera l’essentiel de vos réflexions, favorisera leur partage avec votre communauté ou leur mutualisation avec d’autres projets en cours de maturation. Surtout, il permettra de convaincre les éventuelles institutions publiques (Sowecsom, AEI, Brusoc,..) ou bancaires de la solidité de votre projet en vue de décrocher un prêt ou une mesure d’aide ponctuelle.

De andere adviesdomeinen:

Nieuws en praktijkvoorbeelden over dit onderwerp: