Les pionniers : les plateformes de partage coopératives émergentes

Quatre plateformes de partage coopératives ont présenté des récits inspirants issus de leur pratique. Leur vocation en cas de surplus est de les consacrer soit à l’amélioration du service proposé, soit à de nouveaux projets en faveur de leurs membres.

Veronique Leuntjens (JoinUs2Eat), Joachim Jacob (Partago), Lieza Dessein (SMart) et Jean-Philippe Lens (Topino).

Depuis décembre 2016, la plateforme JoinUs2Eat permet aux personnes de partager un repas préparé par un chef, dans le foyer des uns et des autres. Afin de remettre les utilisateurs au centre du service offert, la porteuse a fait le choix de la forme coopérative.

SMart, qui a adopté la forme coopérative en 2016, mutualise une entreprise afin de permettre à ses membres de facturer leurs services sans devoir créer leur propre entreprise.

Topino exploite quant à elle la logique coopérative à plusieurs niveaux. D’une part, elle propose une plateforme permettant à des producteurs alimentaires de proposer leurs produits au public. Dans une logique poussée de services à ses membres producteurs, Topino fixe le prix final des produits avec ces derniers. D’autre part, elle mutualise sa camionnette ainsi que son parcours logistique avec 2 autres entreprises actives dans le même domaine (une collecte unique chez les producteurs). Topino a également mis son logiciel d’e-commerce à disposition de ses partenaires.

La coopérative gantoise Partago propose un service de mutualisation de voitures électriques. Son application montre l’emplacement de ses voitures et vous permet de réserver un véhicule et d’en ouvrir les portes. La concurrence entre les systèmes de partage en ligne est rude. À terme, il n’y en a généralement qu’un seul qui survit. Pour renforcer le monde coopératif et laisser les systèmes de partage entre les mains des citoyens, et non des investisseurs privés, Partago a cherché et trouvé des collaborations. Elle poursuit le développement de sa plateforme avec d’autres coopératives européennes. Les avantages : des coûts partagés avec plus de fonctions. En route vers un réseau européen de voitures électriques partagées!